01 34 50 88 44

Risques vasculaires après les vaccins anti-Covid, la réalité des chiffresPeu de temps après l’autorisation d’utilisation du vaccin ChAdOx1 nCoV-19 (OxfordAstraZeneca), des cas de thrombocytopénies et d’accidents thromboemboliques ont été signalés dans plusieurs pays européens. Ils ont rapidement conduit à des modifications des indications du vaccin.Une équipe du Royaume-Uni publie les résultats d’une étude évaluant ces risques, après vaccination par 1 dose de ChAdOx1 nCoV-19 (OxfordAstraZeneca) ou de BNT162b2 mRNA (Pfizer-BioNTech), ou après un test positif au SARS-CoV-2. Les données concernent environ 30 millions de personnes en Angleterre entre décembre 2020 et fin avril 2021. Le critère principal était une hospitalisation ou le décès par thrombocytopénie, accident thromboembolique veineux ou artériel, dans les 28 jours suivant la première dose de vaccin ou un test positif.Les données confirment une augmentation de 33 % du risque de thrombocytopénie et de 10 % du risque d’accident thromboembolique veineux dans les 8-14 jours après la vaccination par le ChAdOx1 nCoV-19 (OxfordAstraZeneca). En revanche, il n’est pas constaté d’augmentation du risque de thrombose artérielle. Inversement, le vaccin par le BNT162b2 mRNA (Pfizer-BioNTech) est associé à un accroissement de 6 % du risque de thrombose artérielle 15 à 21 jours après la vaccination, mais il n’apparaît pas d’élévation du risque de thrombocytopénie ou d’accident thrombotique veineux. Une augmentation du risque de thrombose des sinus veineux cérébraux est retrouvée aussi après la première dose des deux vaccins, mais leur très faible nombre nécessitera confirmation par d’autres travaux.Moins de danger qu’avec l’infection elle-mêmeNotons que si ces risques sont réels, ils sont plus faibles que ceux associés à une infection par le SARS-CoV-2, dans la même population. En effet, après un test positif, le risque de thombocytopénie est multiplié par plus de 5, celui de thrombose veineuse par 14 et celui de thrombose artérielle par 2.  En pratique, cela correspond à un excès de 107 thrombocytopénies pour 10 millions de personnes vaccinées par le ChAdOx1 nCoV-19 (OxfordAstraZeneca), ou 66 accidents thromboemboliques ou 7 thromboses des sinus cérébraux. Pour le vaccin BNT162b2 mRNA (Pfizer-BioNTech), le risque supplémentaire est de 143 cas d’accidents vasculaires ischémiques pour 10 millions de vaccinés.Mais pour 10 millions de sujets infectés par le SARS-CoV-2, l’on peut attendre 934 cas supplémentaires de thrombocytopénies, 12 614 accidents thromboemboliques veineux, 1 699 accidents vasculaires cérébraux ischémiques et 20 thromboses des sinus cérébraux.Dr Roseline PéluchonRÉFÉRENCEHippisley-Cox J et coll.: Risk of thrombocytopenia and thromboembolism after covid-19 vaccination and SARS-CoV-2 positive testing: self-controlled case series study. BMJ 2021;374:n1931. doi.org/10.1136/BMJ.N1931Copyright © http://www.jim.fr

Source: JIM.fr – Risques vasculaires après les vaccins anti-Covid, la réalité des chiffres

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib